Followers

05 octobre 2020

MITHRIL LR22 "BILBO FAREWELL'S SPEECH"

 I know that it's a very long one but I can't resist to quote the famous Bilbo Farewell's Speech ... 

(with some pictures maybe ?? )


"Mes Chers Amis,
Mes chers Sacquet et Bophin, et mes chers Touque et Brandebouc, Fouille, Boulot, Fouine, Sonnecor, Bolger, Sanglebac, Bravet, Trougrisard et Fierpied. Et aussi mes bons Sacquet de Besace, dont le retour enfin à Cul-de-Sac est le bienvenu. Ce jour est celui de mon cent onzième anniversaire: j'ai undécante-un ans aujourd'hui! 
J'espère que vous vous amusez tous autant que moi. Je ne serai pas long,  je vous ai tous rassemblés pour une certaine raison.
Pour trois raisons, en vérité ! Tout d'abord, pour vous dire que je vous aime tous immensément et qu'undécante-un ans sont un temps trop court à vivre parmi de si excellents et si admirables Hobbits.
Je ne connais pas la moitié d'entre vous à moitié autant que je le voudrais; et j'aime moins que la moitié d'entre vous à moitié aussi bien que vous le méritez. En second lieu, pour célébrer mon anniversaire.  Je devrais dire: NOTRE anniversaire. Car c'est aussi, bien sûr, celui de mon héritier et neveu, Frodon. Il entre aujourd'hui dans sa majorité et dans son héritage. 
Ensemble, nous comptons cent quarante-quatre ans. Votre nombre a été choisi pour concorder avec ce total remarquable: une Grosse, si vous me permettez cette expression.  C'est aussi, s'il m'est permis de me rapporter à l'histoire ancienne, l'anniversaire de mon arrivée par tonneau à Esgaroth sur le Long Lac; bien que le fait que ce fût mon anniversaire me fût sorti de la mémoire en cette occasion. Je n'avais alors que cinquante et un ans, et les jours de naissance ne paraissaient pas aussi importants. Le banquet fut splendide, toutefois, encore que je fusse affligé d'un fort rhume à ce moment, je m'en souviens, et je pouvais seulement dire " Berci beaucoup ". Je le répète à présent plus correctement: Merci beaucoup d'être venus à ma petite réception. 
Troisièmement et pour finir, dit-il, je voudrais vous faire une ANNONCE. J'ai le regret de vous annoncer quoique, je vous l'ai dit, undécante-un ans soit un temps bien insuffisant à passer parmi vous - que ceci est la FIN. Je m'en vais. Je pars MAINTENANT. ADIEU ! "

 

My dear People; My dear Bagginses and Boffins, and my dear Tooks and Brandybucks, and Grubbs, and Chubbs, and Burrowses, and Hornblowers, and Bolgers, Bracegirdles, Goodbodies, Brockhouses, and Proudfoots. Also my good Sackville-Bagginses that I welcome back at last to Bag End. Today is my one hundred and eleventh birthday: I am eleventy-one today! I hope you are all enjoying yourselves as much as I am. I have called you all together for a Purpose. Indeed, for Three Purposes! First of all, to tell you that I am immensely fond of you all, and that eleventy-one years is too short a time to live among such excellent and admirable hobbits. I don’t know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve. Secondly, to celebrate my birthday. I should say: OUR birthday. For it is, of course, also the birthday of my heir and nephew Frodo. He comes of age and into his inheritance today. Together we score one hundred and forty-four. Your numbers were chosen to fit this remarkable total: One Gross, if I may use the expression. It is also, if I may be allowed to refer to ancient history, the anniversary of my arrival by barrel at Esgaroth on the Long Lake; though the fact that it was my birthday slipped my memory on that occasion. I was only fifty-one then, and birthdays did not seem so important. The banquet was very splendid, however, though I had a bad cold at the time, I remember, and could only say ‘thag you very buch’. I now repeat it more correctly: Thank you very much for coming to my little party. Thirdly and finally, I wish to make an ANNOUNCEMENT. I regret to announce that- though, as I said, eleventy-one years is far too short a time to spend among you- this is the END. I am going. I am leaving NOW. GOOD-BYE!

 

7 commentaires: